Direkt zum Inhalt

Statusmeldung

Damit Sie den vollständigen Artikel lesen können, müssen Sie sich einloggen oder neu registrieren.
Maladies intestinales inflammatoires chroniques

Approches thérapeutiques innovantes en cas de SII

Le védolizumab, inhibiteur de l’intégrine ou inhibiteur de la migration des leucocytes, a été autorisé l’an dernier en Suisse contre la maladie de Crohn (MC) et la rectocolite hémorragique (RCH). De plus, des ­biosimilaires de l’infliximab sont arrivés sur le marché. Un médicament topique à base de budénoside a également été autorisé contre la rectocolite hémorragique. Le tofacitinib, inhibiteur de la JAK-kinase, actuellement disponible sous forme orale, va probablement être autorisé contre la rectocolite hémorragique. Une autorisation sera vraisemblablement accordée à l’anticorps anti-IL23 ustékinumab contre la maladie de Crohn. Ces nouveaux médicaments doivent être intégrés dans les algorithmes thérapeutiques. Il est important de connaître leurs caractéristiques de façon à pouvoir offrir aux patients un traitement optimal.

Von diesem Artikel existiert eine Sprachversion in Deutsch.