Direkt zum Inhalt
  • Recherche sur les cellules souches dentaires

    Les lésions traumatiques de la moelle épinière, en plus de la lésion ­primaire liée au choc initial, s’étendent avec le temps et forment des lésions secondaires non réversibles. L’environnement est très hostile et limite donc les possibilités de régénération et de réparation. Parmi les phénomènes responsables de cette situation, l’inflammation chronique, caractérisée par une...